Comment l’Université de Liège peut-elle tirer parti de son caractère « multi-site ?

L’Université de Liège, située au cœur de l’Europe, interagit avec les régions transfrontalières telles que l’EUREGIO Meuse-Rhin (ALMA) et l’Université de la Grande Région (UNIGR). L’intégration de deux autres campus (Arlon et Gembloux) ouvre également d’autres perspectives de développements transfrontaliers, notamment avec les régions Picardie/Nord-Pas-de-Calais et Champagne-Ardennes.

ULg TransfrontalierEn interaction avec le WBI, l’AWEX et dans le cadre du programme Horizon 2020 et  de la future programmation INTERREG, grâce à ses trois campus, l’Université de Liège profite d’une position géographique exceptionnelle pour développer une stratégie d’interactions transfrontalières et la positionner mieux encore dans un cadre européen.

Avec toutes les composantes de l’Université, les priorités sont  à identifier en matière d’enseignement et de recherche et à développer sur nos différents campus en fonction des opportunités qu’ils présentent et en fonction de nos spécificités. Tout ceci se fera en relation avec les universités, les centres de recherche et les acteurs économiques des régions transfrontalières.

Un plan d’action – portant sur de nouvelles formations en langue anglaise et/ou allemande, sur la création d’incubateurs, l’échange d’étudiants et/ou de chercheurs et la mise en place de plateformes communes d’équipements – doit prioritairement être mis en oeuvre. D’un côté pratique, il est à noter également que le positionnement de notre Institution dans le paysage européen ne pourra réellement se mettre en place sans un meilleur déploiement des outils de communication à distance (Internet Technology) sur ses campus.

 

 

Laisser un commentaire