Eric Haubruge : bio express

Vice-recteur en charge du campus de Gembloux, je suis professeur d’entomologie et de zoologie à la Faculté des Sciences agronomiques de l’Université de Liège.

Eric Haubruge

Après l’obtention de mon diplôme d’ingénieur agronome, j’ai poursuivi ma formation par une thèse de doctorat. J’ai ensuite obtenu une bourse de spécialisation de l’OTAN pour effectuer un séjour post-doctoral à l’Université de Reading (Grande-Bretagne).

Après mon service militaire en 1988, j’ai été successivement assistant sous mandat, premier assistant, chef de travaux,  chargé de cours et, depuis 2007, professeur ordinaire.

J’ai dirigé l’unité d’entomologie fonctionnelle et évolutive jusqu’au début de mon mandat de vice-recteur. Nos thématiques de recherche portent pour la plupart sur les insectes et leurs impacts sur l’environnement et la société. J’ai encadré une trentaine de thèses de doctorat, et je suis l’auteur de plus de 250 publications scientifiques. Mon activité de recherche m’a permis de tisser de nombreuses collaborations scientifiques internationales. L’unité d’entomologie fonctionnelle et évolutive compte aujourd’hui une cinquante de chercheurs et techniciens.

Tout en menant ma carrière scientifique et académique, je me suis investi dans des missions administratives et institutionnelles. Actuellement, à l’Université de Liège, je siège au Conseil d’Administration. Je suis également membre de la Commission des Bâtiments, du Comité de pilotage de Radius, du Bureau des Relations internationales et de la Commission académique.

En octobre 2009, j’ai débuté mon mandat de vice-recteur de l’Université de Liège pour une période de cinq ans. Ma mission a consisté notamment à la mise en œuvre d’une intégration efficace et harmonieuse de Gembloux Agro-Bio Tech au sein de l’Université de Liège.  Sur le campus, le nombre total d’étudiants a augmenté de plus de 20% au cours de ces cinq dernières années et Gembloux Agro-Bio Tech vient de recevoir le label d’accréditation des filières d’enseignement d’ingénieur « EUR-ACE », entrant de plain-pied dans l’espace européen des formations de bioingénieur.

En tant que vice-recteur de mission, j’ai œuvré pour le développement de l’Université de Liège. A titre d’exemple, un centre structurel de recherche, axé sur la valorisation de la biomasse et la gestion de l’environnement, verra le jour sur le campus de Gembloux d’ici fin 2014. Il sera  accessible à l’ensemble de la communauté universitaire ; de nouveaux bâtiments et infrastructures de recherche pourront accueillir les chercheurs et les étudiants dès 2016.

Parmi mes missions interuniversitaires, j’ai siégé comme membre du Conseil des Recteurs d’expression francophone (CRef) (2009–2012) et du Conseil Interuniversitaire de la Communauté française (CIUF) (2009-2014). Je suis toujours membre du Conseil de la Politique Scientifique (CPS).

Conscient du rôle important que l’Université joue au sein de la société, je me suis particulièrement impliqué dans le développement économique et social des bassins de vie dans lesquels l’ULg est présente. Convaincu que la créativité et l’innovation sont les moteurs du développement économique et social de la Wallonie, je suis membre fondateur de l’asbl IDCampus et je participe activement à la mise sur pied du « Hub créatif liégeois ». Ces deux initiatives s’inscrivent au sein du programme Creative Wallonia.

Dans le cadre des pôles de compétitivité, je suis à l’initiative de la création d’une plateforme interuniversitaire d’appui « Walloon Agro-industry Lab » ; celle-ci regroupe près de 65 laboratoires de 5 universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles et offrira, dès cette année, un guichet unique d’expertises et d’appui technologique pour les entreprises du secteur des agro-industries. Enfin, je représente l’Université de Liège au sein du Conseil d’Administration du pôle GREENWIN.

Sur le plan international, je participe régulièrement, en tant que représentant de l’ULg, aux missions économiques organisées par l’AWEX dans le but d’initier de nouveaux partenariats académiques et économiques.  Je suis également président du Centre de Partenariat, de Coopération et de Développement (PACODEL) qui organise et soutient les activités de recherche et d’enseignement de notre institution dans les pays en développement.

— Eric Haubruge.